.

14 - Covid-19

Quel est le point sur la situation ?

Pour rappel, depuis le début de la crise sanitaire, les épisodes de confinement ou de couvre-feu n’ont jamais fait échec à la poursuite de l’activité de votre salarié à domicile ou de votre assistant maternel, sous réserve de lui fournir un justificatif de déplacement professionnel.

Dans le contexte actuel, la plupart des activités à domicile peuvent se poursuivre avec le respect des gestes barrières et des bonnes pratiques de prévention (cf. https://particulier-employeur.fr/tous-responsables-tous-proteges/).

Leur maintien est d’autant plus important s’agissant de l’aide aux personnes fragiles et en situation de handicap et de la garde d’enfants.

En métropole, aucune mesure de restriction des déplacements n’est en vigueur. Il n’est donc pas nécessaire d’être muni d’une attestation dérogatoire de déplacement pour se déplacer.

Toutefois, des mesures de couvre-feu ou de confinement spécifiques sont en vigueur dans certains territoires d’Outre-Mer. Pour en savoir plus, consultez le site de votre préfecture.

Attention, pour lutter contre l’épidémie, les règles à mettre en œuvre pour se protéger et protéger les autres ont évolué :

  • Depuis le 14 mars 2022, les règles relatives à la distanciation sociale sont supprimées.
  • la liste des masques autorisés a été redéfinie pour interdire les masques « faits maison » qui ne répondent pas aux normes AFNOR.
  • le port du masque en extérieur ne devrait plus être obligatoire sauf exceptions. Renseignez-vous auprès de la Préfecture de votre département.

Depuis le 9 août 2021, les salariés travaillant auprès de particulier employeur bénéficiant de l’APA ou de la PCH doivent être vaccinés afin de pouvoir exercer leur activité.

Nous vous invitons à vous référer à la question n°7 de la présente Foire aux questions afin d’obtenir plus d’informations à ce sujet.

Depuis le 1er novembre 2021, le dispositif d’indemnisation exceptionnelle a pris fin. Les salariés reconnus comme personnes « vulnérables » peuvent toutefois bénéficier d’indemnités journalières de la Sécurité sociale.



Fermer le panneau