Rentrée de septembre : check-list pour une embauche réussie !

Partager

Dernier Tweet

Recrutement d’une nounou pour garder les enfants le mercredi, nouvel employeur pour l'entretien de son domicile ... La rentrée est synonyme de nouveautés ! Particulier Emploi vous délivre sa check-list pour une embauche réussie !

Travailler à domicile entre particuliers, c’est d’abord une relation humaine de proximité. Il est donc important de bien se préparer avant d’embaucher un salarié ou de postuler pour un emploi. Retrouvez notre check-list pour débuter sur de bonnes bases ! 

1) Identifiez vos besoins

  • Posez-vous les bonnes questions avant de débuter vos recherches : quels sont vos besoins ? Vos attentes ?
  • Ne négligez pas l’étape de l’entretien d’embauche. Il peut se dérouler par téléphone puis au domicile de l’employeur. C’est un moment propice aux échanges, durant lequel l’employeur va présenter le poste, les conditions de travail, ses attentes etc. Il permet au salarié de se projeter et d’exposer ses compétences, ses motivations etc.

Quelques conseils pour préparer votre entretien d’embauche :

2) Vérifiez que tout est en règle

L’employeur doit contrôler  l’identité du salarié choisi en lui demandant la copie d’une pièce d’identité ou d’un titre de séjour en cours de validité avec autorisation de travail (pour les travailleurs issus d’un pays en dehors de l’Union Européenne).

Si le salarié n’a pas de numéro de Sécurité Sociale, l’employeur doit l’inscrire auprès de la CPAM.

Pour l’embauche d’un assistant maternel agréé, l’employeur doit également vérifier son agrément et son assurance professionnelle.

3) Création d’un numéro employeur sur les outils déclaratifs CESU/PAJEMPLOI 

Si l’employeur n’a jamais employé à domicile et ne possède pas de numéro employeur :

  • Création d’un compte CESU pour les métiers à domicile (hors assistants maternels et garde d’enfants de moins de 6 ans)
  • Création d’un compte PAJEMPLOI (garde d’enfants ou assistants maternels) : le numéro d’employeur lui est communiqué à la suite de sa demande de complément de libre choix de mode de garde (CMG) effectuée auprès de la CAF.  Si l’enfant a plus de 6 ans. l’employeur doit prendre directement contact avec Pajemploi.

Coté salariés :

  • Pour les salariés déclarés via l’outil PAJEMPLOI, une notification d’inscription leur seront transmis avec l’identifiant et le mot de passe. Ils pourront accéder à leur compte en ligne et télécharger leurs bulletins de salaire.
  • Pour les salariés déclarés via l’outil CESU, dès réception du 1er bulletin de salaire, le numéro salarié sera visible. Avec ce numéro, les salariés peuvent créer leur compte CESU en ligne.

4) Clarifiez les détails de votre accord dans un contrat de travail 

Rédiger un contrat de travail permet de prévoir une période d’essai, d’indiquer les horaires de travail, les missions à effectuer…et ce, dans le respect de la convention collective applicable.

Le contrat de travail écrit n’est pas obligatoire si le salarié est déclaré au CESU et qu’il travaille moins de 8 heures par semaine ou moins de 4 semaines consécutives dans l’année. Toutefois, il est vivement conseillé d’en rédiger un afin de mettre en avant l’ensemble des modalités du contrat. 

L’employeur est en charge de la rédaction du contrat de travail. Il peut retrouver des modèles directement sur le site www.particulier-employeur.fr

5) N’oubliez pas la surveillance médicale obligatoire 

Sauf s’il s’agit d’un assistant maternel, l’employeur doit se rapprocher d’un service de santé au travail  afin de mettre en place la surveillance médicale de son salarié.

6) A la fin du mois, l’employeur remplit la première déclaration et verse le salaire au salarié 

L’employeur doit déclarer à la fin du mois le salaire auprès du centre Pajemploi ou du Cesu. Le salarié va ensuite réceptionner son bulletin de salaire.

En parallèle, l’employeur verse la rémunération à son salarié :

  • par virement,
  • par chèque,
  • par CESU préfinancé,
  • en liquide dans la limite de 1500€.

Employeurs : bénéficiez de conseils personnalisés sur votre contrat de travail en contactant la Fédération des Particuliers Employeurs.