Le congé rémunéré de proche aidant en vigueur depuis le 1er octobre 2020

Partager

Dernier Tweet

Les personnes qui aident des proches présentant un handicap ou une perte d’autonomie vont pouvoir bénéficier d’un congé rémunéré.

Mesure phare de la stratégie de mobilisation « Agir pour les aidants » 2020-2022, le congé de proche aidant va permettre aux personnes qui aident un proche de cesser ou réduire leur activité tout en bénéficiant de congés rémunérés, sous la forme d’une Allocation Journalière du Proche Aidant (AJPA).

Vous êtes aidant ou souhaitez le devenir ? Découvrez ici toutes les modalités pour bénéficier de l’AJPA.

Qui est éligible à l’AJPA ?

  • les salariés du secteur privé ;
  • les indépendants ;
  • les demandeurs d’emploi inscrits.

L’aidant doit également résider en France pour toucher cette prestation familiale.

Quelle est la durée du versement ?

L’allocation est versée dans la limite de 3 mois (soit 66 jours*) sur l’ensemble de la carrière professionnelle pour une ou plusieurs personnes aidées.

Si vous êtes un couple d’aidants, vous pouvez bénéficier tous les deux de cette aide et la percevoir simultanément. Dans ce cas, vous devez remplir chacun une demande.

*Chaque bénéficiaire a droit à un maximum de 22 jours par mois.

Quel est le montant net de l’AJPA ?

  • 52,08 € par jour pour une personne seule
  • 43,83 € par jour et par personne en couple

L’AJPA est un revenu de remplacement et est donc soumis à imposition et à CSG/CRDS.

Comment demander l’AJPA ?

La demande se fait en ligne ou en contactant l’organisme qui verse les prestations familiales, soit la CAF ou la MSA de votre département de résidence.