Cotisations sociales : pourquoi, comment, combien ?

Partager

Dernier Tweet

Salaire, brut, net, brut chargé, cotisations : des concepts parfois un peu flous pour qui se contente de vérifier le montant du salaire en bas de la fiche de paie. Particulier Emploi vous décrypte les cotisations sociales.

Qui paye les cotisations et combien ?

Les cotisations sociales sont dues à la fois par le particulier employeur (cotisations patronales) et par le salarié (cotisations salariales). C’est l’employeur qui règle directement toutes les cotisations ; le salarié de son côté touche le salaire net, c’est-à-dire le salaire après déduction des cotisations salariales.

Qui s’occupe de calculer tout ça ?

C’est l’URSSAF qui est chargé de collecter les cotisations sociales des travailleurs salariés en France. Pour simplifier les démarches et accompagner  les particuliers employeurs et leurs salariés, deux systèmes spécifiques ont été créés : le CESU et PAJEMPLOI.

Ces deux organismes calculent et collectent les cotisations sociales (salariales et patronales), et établissent le bulletin de salaire.

A quoi servent les cotisations ?

Les cotisations servent à financer la couverture totale ou partielle des frais générés par ce que l’on appelle les « grands risques » : vieillesse, famille, maladie, chômage, accidents du travail et maladies professionnelles. C’est la base du fonctionnement du système français de protection sociale, qui permet à chacun de bénéficier de remboursements des soins médicaux, d’indemnités d’arrêt maladie, de congés maternité, d’accidents du travail, d’allocations chômage, de pensions de retraites, d’allocations familiales, etc.