nos métiers

Assistant(e) de vie

dépendance

Aujourd'hui :
23780 annonces de salariés
1229 offres d'emploi


L’assistante de vie intervient au domicile de la personne âgée ou dépendante.
L’intervention de l’assistante de vie vise à répondre à une fragilité, un état de dépendance permanent ou temporaire, dû à l’âge, à la maladie, à un accident ou à un handicap léger.

L’assistante de vie contribue par conséquent au maintien à domicile d’une personne en situation de dépendance ou de semi-dépendance dans l’objectif de privilégier le maintien de son autonomie.

Préparer les repas, faire le ménage ou s'occuper de démarches administratives, autant d'activités élémentaires qui paraissent impossibles à réaliser pour une personne handicapée, malade ou dépendante.

L’assistante de vie apporte ainsi une aide aux personnes âgées ou dépendantes dans la réalisation des actes essentiels de la vie quotidienne, parmi lesquels :

- l’aide à l’habillage et au déshabillage
- la réalisation de la toilette lorsque cet acte est assimilé à un acte de la vie quotidienne et qu’il ne fait pas l’objet de prescription médicale
- la réalisation des courses et la participation ou l’élaboration des menus et préparation des repas équilibrés ou en conformité avec d’éventuels régimes prescrits
- l’aide à la prise de médicaments dès lors qu’elle obéit aux prescriptions écrites d’un médecin et que le mode de prise ne présente pas de difficultés particulières
- la réalisation des tâches ménagères, comme le lavage et repassage du linge, des vêtements, l'entretien du logement
- l’aménagement de l’espace dans le but de rendre plus agréable le cadre de vie et d’en améliorer le confort voire la sécurité - l’accompagnement de personne âgée ou dépendante dans la réalisation de ses activités de loisir et de la vie sociale (promenade, sorties etc.
- l’aide aux démarches administratives, conseils dans la gestion et la tenue d’un budget.

L’assistante de vie dispose d’une large autonomie dans l’organisation de son travail et peut être amenée à ajuster son intervention selon les souhaits de la personne aidée et l’évolution de son état, les souhaits de l’entourage familial, les consignes et prescriptions des personnels soignants.

Elle doit être très à l’écoute des besoins de la personne aidée.

L’assistante de vie ou auxiliaire de vie doit avoir, outre une bonne capacité d’écoute, une grande disponibilité, de la patience, du respect, de la rigueur et faire preuve de discrétion.

L’assistante ou auxiliaire de vie travaille souvent en coopération avec d’autres intervenants au domicile de la personne aidée (collègues, employé de maison, personnels soignants, infirmières, médecins, spécialistes, famille, etc.).

L’assistante ou auxiliaire de vie est capable d’appréhender les conséquences des principales pathologies sur le comportement de la personne aidée ainsi que sur celui de son entourage familial.

Au même titre que l’assistante ou l’auxiliaire de vie veille à la sécurité de la personne aidée, elle exerce une vigilance accrue à son égard et signale tout état inhabituel.

Enfin l’assistante de vie dépendance rend compte de son intervention, de ses observations auprès de l’entourage familial de la personne aidée ou auprès des personnels soignants selon les situations.

L’assistante ou auxiliaire de vie permet le maintien à domicile en apportant une aide au quotidien et en stimulant et en préservant l’autonomie de la personne âgée, malade ou handicapée.